Le 03/02/2007 à 21:54
Juriste intéressé


Inscrit : 28/11/06
Message(s) : 21 
Aux partiels de L1 de Janvier j ai eu comme question "la guerre privée limitée par l Eglise" (matière sans TD )



J ai donc parlé de la "Paix de Dieu" où j ai absolument tout dit et aussi du principe de la trève de Dieu,j ai tout bien expliqué sauf que j avais oublié son nom donc je l ai passé sous silence j avoue :(


Ensuite j ai dit que L Eglise arrivait pas a se faire respecter dans ce domaine j ai expliqué les raisons etc ...


En plus du nom de la trêve de Dieu j ai oublié de parler du concil catalan d EMME qui fait 1 ligne dans le cours :roll:



Note : 3 :twisted:


Alors je voulait savoir si ca semble justifié ou pas,ou alors qu elle pourrait etre les raison de cette note lamentable parce que là je vois pas :shock:

Poser une question Ajouter un message - répondre
Le 04/02/2007 à 12:16
Juriste aux dents longues


Inscrit : 10/01/07
Message(s) : 74 
Je crois que le mieux c'est d'aller consulter la copie et demander une explication au professeur qui normalemet la donnera. Par contre, il n'y a aucun moyen de recours contre une note, celle-ci est souveraine.

Le 05/02/2007 à 15:48
Juriste d'élite


Inscrit : 01/01/06
Message(s) : 660 
Citation de ptouhari :

Je crois que le mieux c'est d'aller consulter la copie et demander une explication au professeur qui normalemet la donnera. Par contre, il n'y a aucun moyen de recours contre une note, celle-ci est souveraine.


Non la contestation est toujours possible, mais c'est tendu de jouer cette carte.

Maintenant, si tu as commis des erreurs, fais des oublis, et que tu n'as pas mentionné clairement une notion pourtant essentielle, cette note, si faible te semble-t-elle, peut être tout à fait justifiée.

__________________________
Dignité, Conscience, Indépendance, Probité, Humanité

Le 05/02/2007 à 20:57
Juriste d'élite


Inscrit : 31/10/05
Message(s) : 1821 
bah quand meme 3 c'est vraiment pas beaucoup, bon c'est sur qu'apres faut voir mais bon

sinon, oui demander sa copie ca peut etre bien pour comprendre :))

__________________________
"I never was someone who was at ease with happiness"

Le 05/02/2007 à 21:37
Juriste aux dents longues


Inscrit : 10/01/07
Message(s) : 74 
Par contre, je suis désolé de redire que la contestation d'une note est impossible au contentieux. On peut intenter un recours gracieux devant le président de l'Université, mais la contestation contentieuse d'une note est irrecevable. Seules les conditions de l'examen sont contestables. J'ai oublié l'arrêt du CE et je m'en excuse, mais j'en suis sur.
Encore pardon.

Le 06/02/2007 à 23:11
Juriste obsessionnel


Inscrit : 29/01/07
Message(s) : 153 
Personnellement je serais incapable de répondre a ce sujet. En L1 l'année derniere je n'ai pas du tout vu ces notions.
A part aborder le développement et l'apparition du christianisme en tant que religion d'Etat, je vois rien que je connaisse en rapport

__________________________
http://etu2droit.xooit.fr/

Le 06/02/2007 à 23:45
Juriste intéressé


Inscrit : 28/11/06
Message(s) : 21 
Merci pour vos réponses :))



De tout façon je compte pas du tout contester ma note,c est meme hors de question,je vois pas pourquoi on m aurait mis une telle note si je la méritait pas,je suis un peu déçu c est tout !


Enfin j irai chercher ma copie juste pour voir ce qu il n y allait pas pour ne pas refaire les memes erreurs mais je suis sur qu il y a une raison tout a fait valable :wink:

Le 08/02/2007 à 18:42
Juriste d'élite


Inscrit : 01/01/06
Message(s) : 660 
Citation de ptouhari :

Par contre, je suis désolé de redire que la contestation d'une note est impossible au contentieux. On peut intenter un recours gracieux devant le président de l'Université, mais la contestation contentieuse d'une note est irrecevable. Seules les conditions de l'examen sont contestables. J'ai oublié l'arrêt du CE et je m'en excuse, mais j'en suis sur.
Encore pardon.


Là c'est à mon tour de m'excuser, mais tu envisages tout de suite la contestation devant le tribunal. Tu sais que certaines règles doivent être respectées concernant les corrections. Si par exemple sa copie n'a pas été corrigée par 2 enseignants, si la différence entre les 2 notes proposées est importante, ou si la note choisie n'est pas assez justifiée par les correcteurs, il y a toujours une possibilité de demander au prof responsable de la matière un réexamen de la copie.

__________________________
Dignité, Conscience, Indépendance, Probité, Humanité

Le 09/02/2007 à 09:30
Juriste aux dents longues


Inscrit : 10/01/07
Message(s) : 74 
Sur ce dernier point, je suis d'accord. On peut en effet demander un réexamen de la copie notamment pour les raisons que tu donnes.
Nous sommes donc d'accord.
Sinon, il semblerait que tu sois chargé de td si j'en crois ta connaissance du système de correction... En quelle matière? Dans quelle fac?
A bientot.

Le 09/02/2007 à 20:46
Juriste d'élite


Inscrit : 01/01/06
Message(s) : 660 
Oki ;)

Je n'envisageais absoument pas un recours administratif en fait, d'où notre incompréhension de départ ;
Je suis chargé de td en histoire du droit, à la fac de Versailles. Je suis passé par Assas également, toujours dans cette matière :)

__________________________
Dignité, Conscience, Indépendance, Probité, Humanité

Le 12/02/2007 à 23:23
Juriste aux dents longues


Inscrit : 10/01/07
Message(s) : 74 
Très bien et félicitations car l'histoire du droit est assez rare... trop rare à mon gout. Plutot privatiste ou publiciste? Quant à moi, j'essaye de faire du droit constitutionnel, et j'eneigne à Rouen. Je vis également à Paris.
A bientot

Puy-de-Dôme, Le 26/02/2007 à 02:11
Juriste d'élite
Licence 1


Inscrit : 17/02/07
Message(s) : 2461 
Tallion, j'ai un problème, j'adore l'histoire du droit public surtout, l'histoire du droit privé un peu moins, mais chaque année (4ème année de 2ème année) je me plante, notes du style, 1, 1,50, 2,50 ou encore 3,50 ça viens de quoi ? et en plus j'apprend mon cours. :oops: Aux questions posées en cours magistraux, les autres étudiants n'ont pas le temps de "dégainer". Je n'ai plus de TD depuis 2 ans, depuis la réforme LMD. :?

__________________________
Jean Foyer : « Le juge de l’administration : l’administration de ce juge. »
"Juger l’administration c’est encore administrer ».


http://www.u-clermont1.fr/
-université d'excellence dans le magazine "Challenge" de juin 2009-

AJOUTER UN MESSAGE RAPIDE SUR LA DISCUSSION
 
Pseudonyme/nom :
Adresse email :
Mot de passe :
 

PAGE : [ 1 ]