L'utilisation d'un brouilleur de wifi est-elle légale

Index des forums > Forum Droit pénal

PAGES : [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ]
Le 16/03/2009 à 12:20
Juriste intéressé


Inscrit : 16/03/09
Message(s) : 3 
Bonjour à toutes et à tous,

Je suis électrosensible et le réseau wifi de mes voisins me fait souffrir d'un certain nombre de symptômes. J'ai demandé gentiment à mes voisins s'ils pouvaient désactiver leur réseau wifi mais ils refusent de le faire - c'est évidemment leur droit.

J'ai donc cherché des solutions pour me protéger et la meilleurs solution que j'ai trouvée, avec explications scientifiques à la clef, est un brouilleur de wifi. J'ai trouvé un site français qui en vend depuis trois ans et le vendeur m'a assuré que son utilisation est légale. Le vendeur m'a aussi précisé qu'il est lui aussi électrosensible et qu'il utilise lui-même un brouilleur de wifi pour se protéger du wifi des voisins. Avec ma compréhension et mon langage de profane, je reformulerais ses explications en disant que le brouilleur "disperse" les ondes, ce qui leur enlève leur nocivité.

Même si ce n'est pas le but, il existe une possibilité que ce brouilleur perturbe le réseau wifi de mes voisins, voire les empêche totalement de l'utiliser (je n'ai pas bien compris les explications du vendeur à ce sujet mais on peut assez logiquement craindre des interférences).

J'aimerais donc savoir si je peux en toute légalité utiliser un tel dispositif pour me protéger des effets néfastes que le wifi a sur ma santé.

Merci de tout coeur à tous celles et ceux qui pourraient m'aider à y voir clair :)

Poser une question Ajouter un message - répondre
Le 16/03/2009 à 13:14
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11329 
Bonjour,
Comme vous le dites, c'est très simple, vous pouvez utiliser un brouilleur... tant qu'il permet aux utilisateurs du réseau de continuer à l'utiliser sans problèmes, bien évidemment...
Donc, pour cette raison...
et pour celle-là...
Citation de babel :


Avec ma compréhension et mon langage de profane, je reformulerais ses explications en disant que le brouilleur "disperse" les ondes, ce qui leur enlève leur nocivité.

... je vous conseillerais de demander au vendeur de vous faire prêter le matos pour essais avant d'acheter...
Parce que, au vu de vos explications, je vois à peu près celles que vous a servi le vendeur et je n'y mettrais pas ma main au feu...
Un brouilleur "disperse" les ondes sans en émettre à son tour ? Et celles-là ne seraient pas nocives ?

__________________________
Hors Concours

Le 16/03/2009 à 13:57
Juriste intéressé


Inscrit : 16/03/09
Message(s) : 3 
Bonjour,

Merci pour votre réponse. En ce qui concerne l'aspect technique, le vendeur m'a dit que "le brouilleur ne pulse pas d'ondes". Ils n'émet donc pas lui-même d'ondes nocives. Je ne comprends pas comment cela fonctionne mais cela n'a pas d'importance car je dispose d'une sorte d'offre d'essai légale par l'intermédiaire du droit de rétractation. Si le brouilleur de wifi ne diminue pas mes symptômes, il me suffit de me rétracter pour me faire rembourser.

Citation :

vous pouvez utiliser un brouilleur... tant qu'il permet aux utilisateurs du réseau de continuer à l'utiliser sans problèmes, bien évidemment...


C'est ce point qui me préoccupe ! S'agit-il d'une réponse morale ou légale ?

Sur le plan humain et moral, je suis conscient que prendre le risque d'empêcher mes voisins de jouir de leur réseau n'est pas très élégant. Mais il n'est pas plus élégant de leur part de l'utiliser en sachant que cela me rend malade... d'autant plus qu'utiliser une connexion filaire ne serait guère contraignant pour eux alors que de mon côté je n'ai d'autre solution qu'être malade ou déménager (pour celles et ceux qui se poseraient la question, mes voisins sont arrivés il y a deux semaines et mes symptômes ont commencé quelques jours plus tard, le jour-même où les voisins ont activés leur réseau wifi).

L'important pour moi est donc uniquement de savoir si je commettrais une infraction au cas où le brouilleur de wifi empêcherait mes voisins d'utiliser leur réseau.

Si je commettais une infraction, il serait d'ailleurs intéressant de savoir ce que j'encours. En effet, comme le dit l'adage, "De deux maux choisis le moindre". Une petite amende, par exemple, serait toujours mieux qu'un choix entre déménagement (cher, contraignant et aléatoire vu que le wifi est très répandu) ou insomnie, douleurs et nausées.

Merci à celles et ceux qui pourront me répondre.

Le 16/03/2009 à 14:50
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11329 
Bonjour,
En gros et sans chercher plus loin, c'est au moins les articles 1382 et suivants du code civil.
Lesquels pourraient marcher dans les deux sens.
Sauf que...
- vos voisins pourront facilement faire la démonstration que leur réseau ne marche plus correctement depuis que vous avez installé un brouilleur, dont la fonction est évidente puisqu'il est (prétendument) prévu dans ce but ;
- vous, n'avez que vos "impressions personnelles" sur votre état de santé, impressions non confirmées par un médecin, encore moins par un expert, et avec encore moins une preuve formelle (au sens juridique du terme) que vos ennuis de santé proviennent bien de leur réseau wifi et pas d'autre chose.
(or, vu la faible puissance d'un réseau Wifi chez un particulier, vous aurez du mal à faire la démonstration concrète de la relation non équivoque)

Quant au brouilleur qui n'émet pas d'ondes mais qui arriverait à "annihiler" d'autres ondes (ou à les "disperser" - ce qui, pour moi, ne veut pas dire grand chose), moi je veux bien, mais je ne vois pas du tout non plus comment ça pourrait bien marcher.
Si ce sont bien les termes utilisés par le vendeur, ça me rappelle un peu la terminologie utilisée pour vanter des talismans miraculeux, genre la "Pierre du Nord" ou la "Croix Bleue Sainte Marie"...
Donc, testez-le bien avant d'acheter...

__________________________
Hors Concours

Le 16/03/2009 à 16:02
Juriste acharné


Inscrit : 11/02/09
Message(s) : 120 
Hello.

A propos du brouilleur de Wifi.

Ce n' est pas le Wifi ( bête magique qui cause à travers les murs ) qui perturbe notre ami Babel.
Ce sont les ondes électromagnétiques qui servent de support à la liaison Wifi qui incommodent.
Et le "brouilleurquin'émetpasd'ondes" , à défaut d' être un très gros bout de fer très lourd et très pas beau ( et encore ) ne pourra que faire un obstacle au messages du voisin sans le moins du monde supprimer les ondes nocives.
Un grillage métallique sur tout le mur de séparation des appartements, sous réserve d' un maillage correspondant à la longueur d' onde porteuse dudit WifiduVoisin serait surement efficace. Voir les ingénieurs UHF qui conçoivent les antennes et les paraboles pour le calcul du grillage.

Néanmoins , Cher Babel, si après essai ce "dispositif miraculeux qui n' émet pas d' ondes" soulageait tes souffrances, n' hésite pas. Il n' y a que le résultat qui compte.
Comme dit la chanson : l' important c' est d' y croire .

Pour ce qui est du problème légal, ça me dépasse et vu l' efficacité présumée du dispositif , je ne croie pas ( moi aussi ) que celà fusse particuliérement décisif.

A plus les amis.

__________________________
Tout le monde est coupable, il suffit de chercher ( un Officier de Gendarmerie )

Le 17/03/2009 à 08:28
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11329 
Bonjour,

Citation :
Ce sont les ondes électromagnétiques qui servent de support à la liaison Wifi qui incommodent.


Bien sûr.
Sachant qu'une antenne d'émission d'un réseau Wifi "domestique" ne rayonne pas plus de 30mW, pas plus qu'un four à micro-ondes neuf ou qu'un téléphone fixe sans fil, alors qu'un téléphone GSM, c'est de l'ordre de 600mW minimum, autant qu'un four après quelques années d'utilisation.
(Et qu'à ces fréquences, les ondes ont du mal à passer les murs en béton armé)

P.S. : si vous voulez améliorer l'efficacité de votre dispositif, n'oubliez pas de mettre votre grillage métallique à la terre...

__________________________
Hors Concours

Le 17/03/2009 à 09:24
Juriste acharné


Inscrit : 11/02/09
Message(s) : 120 
Hello.

Pour les micro-ondes la mise à la tere sera de peu d' efficacité.
L' absorbtion de l' énergie se fait au niveau du maillage du grillage.
C' est pour celà qu' il faut le calculer.
Sinon , une bonne plaque de töle de 10 cm sur le mur et le tour est joué.
( mettre à la terre pour la foudre est une bonne précaution tout de même )
( Prévoir renforcement immeuble svp )
Merci de vos remarques Camille.

L' important est dans la psychologie et non dans la technique en ce qui concerne ce bel appareil qui n' émet pas d' ondes.
Pour les nuisances électromagnétiques , sans être délirant , il est justifié de se méfier.
La comparaison avec un four ( utilisant le fameux magnétron ) est judicieuse.
Ce sont les mêmes fréquences qui Wifisent et qui vous cuisent.
Nos petits synapses n' ont pas beaucoup d' inertie thermique ( pour ceux qui en ont encore ), une faible puissance doit suffir pour les cuires.
Bon faut pas non plus tomber dans le délire...

A plus.

__________________________
Tout le monde est coupable, il suffit de chercher ( un Officier de Gendarmerie )

Le 17/03/2009 à 12:59
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11329 
Bonjour,
La mise à la terre, c'est pour fixer le potentiel. Kif-kif pour les cages de Faraday.
Pour le reste, vous avez raison, les avions en vol ne sont pas reliés à la terre...
:))

Le rayonnement solaire, électromagnétique lui aussi, est également très très dangereux, la preuve : il suffit de s'y exposer que quelques heures pour que sa peau vire en un affreux marron foncé (ou un horrible rouge violacé avec l'épiderme qui part en lambeaux...)(et, de ce point de vue, le soleil est cancérigène).
8)

__________________________
Hors Concours

Le 17/03/2009 à 14:34
Juriste intéressé


Inscrit : 16/03/09
Message(s) : 3 
Bonjour,

Merci beaucoup pour vos réponses. Merci notamment à Camille pour avoir précisé l'aspect juridique.

Pour celles et ceux qui liront le sujet plus tard et qui ne sont pas juristes, voici les textes des articles 1382 et 1383 du code civil :

Citation :

Art. 1382 :
Tout fait quelconque de l'homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé, à le réparer.

Art. 1383 :
Chacun est responsable du dommage qu'il a causé non seulement par son fait, mais encore par sa négligence ou par son imprudence.

(source : http://www.anena.org/jurisque/reglement ... 138283.htm)


Pour ce qui est de l'aspect technique qui semble intéresser beaucoup de monde, j'ai recontacté le vendeur. Il n'a pas dit que le brouilleur n'émettait pas d'ondes mais qu'il n'émettait "pas d'ondes nocives". Voilà qui est plus rationnel ! Les ondes émises ne sont pas dans la même gamme de fréquence que le wifi.

Merci encore à celles et à ceux qui ont pris le temps de me conseiller :)

Le 17/03/2009 à 15:04
Juriste acharné


Inscrit : 11/02/09
Message(s) : 120 
hello.

Encore un miracle de la science.... du marketing( in french de la ventation )
Ne demandez surtout à personne comment des ondes (Hertziennes par hommage à son découvreur ) d' une frèquence pas nocive (sic ) pourraient tempérer les dégats de mêmes ondes de Hertz de fréquence méchante.
Ce doit être un secret militaire de première grandeur.
Evitez de risquer de vous exposer aux services de la DGSE et pire encore de la CIA du Gépéou ( est-t-il ?) et sans compter les petits hommes jaunes toujours à l' affut de nos secrets scientifiques.
Si ça enlève les maux de tête sans gêner les wifistes du voisinage, alors , avec discrétion allez en acheter un. Et ne posez plus de questions . L' ennemi écoute.....


A plus les amis.

__________________________
Tout le monde est coupable, il suffit de chercher ( un Officier de Gendarmerie )

Le 18/03/2009 à 10:37
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11329 
Bonjour,
Citation de babel :


Pour celles et ceux qui liront le sujet plus tard et qui ne sont pas juristes, voici les textes des articles 1382 et 1383 du code civil :

Ben... vous avez "loupé" le principal, celui juste après, le premier alinéa suffit :
Citation :


Article 1384

On est responsable non seulement du dommage que l'on cause par son propre fait, mais encore de celui qui est causé par le fait des personnes dont on doit répondre, [u:2v18tsuc]ou des choses que l'on a sous sa garde[/u:2v18tsuc].

C'est surtout celui qu'il faudrait "actionner" en premier et les autres, à titre accessoire.

__________________________
Hors Concours

Le 18/03/2009 à 15:50
Juriste d'élite



Inscrit : 15/08/07
Message(s) : 927 
Sauf qu'en l'occurrence c'est vous qui êtes "hypersensible" à l'usage normal d'une chose de la vie courante, donc votre voisin ne vous dois pas de devoir de soin spécial.

__________________________
«Everyone is entitled to his own opinions, but not to his own facts.» (Pat Moynihan)

http://faclyon3.forumsactifs.net
http://www.jmonnet-entraide.com
http://www.jmledroit.blogspot.com

Le 05/04/2012 à 19:43
Juriste intéressé


Inscrit : 05/04/12
Message(s) : 1 
Ces ondes font intrusion dans mon domicile et dans mon corps.
Il y a donc au minimum intrusion dans un espace privé.

Seine-Maritime, Le 05/04/2012 à 20:11
Juriste acharné
Licence 1


Inscrit : 19/03/12
Message(s) : 133 
D'un point de vue juridique, pour se prévaloir des articles cités par Camille, il faut une faute, un préjudice et un lien de causalité entre les deux. Or, comme le fait remarquer Doui, vos voisins ne commettent pas, a priori, une faute en utilisant leur wifi.
Il faudrait donc prouver que c'est le refus de vos voisins qui constitue la faute à l'origine du préjudice que vous subissez.

D'un point de vue humain, j'aurais tendance à vous conseiller de négocier avec vos voisins... j'imagine en effet que l'achat d'un brouilleur ou l'installation d'un dispositif de protection coûte cher. Tant qu'à faire, peut-être que vos voisins accepteraient une solution alternative qui pourrait arranger tout le monde s'ils n'ont pas d'argent à débourser ?

Dans le cas contraire, peut-être y a-t-il possibilité de régler ça avec les assurances (ce n'est qu'une supposition, je ne m'y connais pas beaucoup en la matière), histoire d'être indemnisé et de pouvoir installer le dispositif décrit par Luchicanau.

Bon courage ! =)

__________________________
« On court le risque du dégoût quand on voit comment se préparent l'administration, la justice et la cuisine. » - Chamfort

Le 06/04/2012 à 09:35
Intervenant


Inscrit : 19/05/06
Message(s) : 11329 
Bonjour,
Moi, à titre tout à fait perso, j'aurais eu tendance à conseiller discrètement aux voisins d'accéder à la requête du demandeur pendant au moins quelques jours, mais évidemment sans rien lui dire.
Puis de s'enquérir innocemment de ses ennuis de santé pendant cette période.

On connait des cas de troubles de santé qui perduraient alors qu'une antennes-relais restait dans la ligne de vue du plaignant, mais alors que l'antenne était débranchée et hors fonctionnement...


__________________________
Hors Concours


PAGES : [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ]