Préparation aux concours juridiques et administratifs

Index des forums > Forum IEJ, CRFPA et ENM

PAGES : [ 1 ] [ 2 ]
Le 26/01/2019 à 12:03
Modérateur


Inscrit : 04/07/04
Message(s) : 1366 
Merci Morgan de mettre en avant la clé de la réussite à ces concours : la compréhension de la méthodologie.

__________________________
Assistante Ressources Humaines

http://www.juristudiant.com/forum/charte-de-bonne-conduite-a-lire-avant-de-poster-t11.html

Poser une question Ajouter un message - répondre
Maine-et-Loire, Le 27/01/2019 à 00:44
Règne sur le ciel gelé
Licence 3


Inscrit : 15/12/16
Message(s) : 134 
Bonsoir, de toute façon pour moi passer l'ENM relève plus de la folie qu'autre chose. Des milliers de candidats pour moins de 200 places. La majorité des candidats ne sert qu'à renflouer les caisses des prépas privées qui demandent des milliers d'euros.

Je tiens quand même à rappeler(peut-être que d'autres l'ont déjà fait) qu'une prépa gratuite directement rattachée à l'ENM existe. Mais la sélection se fait sur dossier, et sur critères économiques.

Mais je suis étonné que ce concours puisse encore attirer. Tous les magistrats que je rencontre regrettent d'avoir passé ce concours. Bref pour moi si on veut perdre son temps autant essayer l'ENA, les rémunérations qui sont proposées aux énarques sont plus importantes. Et si l'on veut incarner l'autorité, voire une certaine vision de la justice, il y a également de quoi faire.

- Auditeur au Conseil d'État
- Auditeur à la cour des comptes
-Conseiller de Tribunal administratif et de Cour administrative d'appel
- Conseiller de Chambre régionale des comptes
- Conseiller des Affaires étrangères
- Inspecteur de deuxième classe à l'Inspection générale des finances
-Inspecteur de deuxième classe à l'Inspection générale de l'administration
-Inspecteur de deuxième classe à l'Inspection générale des affaires sociales
-Administrateur civil
-Directeur de cabinet du Préfet ou Sous-Préfet d'arrondissement

Loire-Atlantique, Le 27/01/2019 à 01:01
Intervenant


Inscrit : 05/02/15
Message(s) : 161 
Votre vision me paraît quand même un peu radicale..

Certes, les magistrats se plaignent de leurs conditions de travail mais tous ne regrettent pas d’avoir passé le concours, loin de là et heureusement (c’est avant tout une vocation). Il ne faut pas généraliser. C’est surtout le manque de moyen qui pose problème. Il est aussi certain que si l’on cherche de la « sérénité » dans sa profession, ce n’est peut être pas ce qu’il faut choisir..

Quant aux fonctions que vous citez, elles n’ont absolument rien d’équivalent avec celles de magistrat de l’ordre judiciaire. Justement, si le concours attire, c’est précisément pour la diversité des fonctions et le fait qu’elles n’ont rien en commun avec d’autres professions. Et l’On ne peut pas choisir ce métier simplement pour « incarner une autorité » ou pour la rémunération..

Le 27/01/2019 à 08:25
Administrateur
Doctorant


Inscrit : 16/06/16
Message(s) : 6489 
Gironde, Le 27/01/2019 à 11:31
Intervenant
Magistrat


Inscrit : 20/07/14
Message(s) : 482 
Bonjour,

Il ne faut jamais s'arrêter au nombre de candidats inscrits. Beaucoup de candidats ne se préparent pas correctement, donc il s’agit d’un concours accessible lorsqu’on s’investit sérieusement.

Cela étant, il est vrai que pour être magistrat il ne faut pas compter ses heures de travail et qu’il existe d’autres métiers offrant une meilleure rémunération pour de meilleures conditions de travail.

Une préparation privée à de nombreux avantages : elles « pré-mâchent » une partie du travail ce qui est très confortable, mais elles ne sont pas indispensables. Beaucoup de magistrats se sont contentés d’un bon IEJ, mais ceux-ci sont d’une qualité variable et demandent beaucoup plus d’autonomie.

AJOUTER UN MESSAGE RAPIDE SUR LA DISCUSSION
 
Pseudonyme/nom :
Adresse email :
Mot de passe :
 

PAGES : [ 1 ] [ 2 ]